L’Abstraction Now

Montréal 2017

Cette exposition présente des œuvres réalisées par quatre peintres abstraits vivant et travaillant à Montréal; il s’agit d’œuvres nouvelles et montrées au public pour la première fois. Ce groupe d’artistes se compose de peintres plus expérimentés et d’autres moins, connaissant des degrés de contact variables avec le public. Mais ce qu’ils ont tous en commun est un engagement authentique envers la peinture, particulièrement envers la puissance de l’abstraction visuelle et de la créativité pure.  Ils méritent d’être connus parce qu’ils font ce qu’eux seuls savent faire, et ils le font bien. Leur travail peut être tour à tour bizarre et amusant, profondément intime et émouvant. J’espère que vous serez aussi ému et enthousiasmé par leur démarche que je le suis.

L’abstraction en peinture, ce phénomène de l’ère moderne tel que nous le connaissons, a désormais plus de cent ans; cette approche, qui a d’abord pris son envol pour mieux s’éloigner des terrains connus, est pourtant enracinée dans le passé. Les cycles subversifs puis révolutionnaires qui ont marqué les mouvements successifs de cette époque se sont répercutés dans l’imaginaire du monde de l’art; ses branches ont donné des feuilles, lesquelles bariolent aujourd’hui un ciel autrefois limpide. Attaquer ses rameaux ne fait qu’accélérer sa croissance. Des arbustes apparaissent. C’est l’environnement idéal pour que foisonnent les buissons, vignes, mousses et herbes variées; bientôt, des nids prennent forme et des bestioles virevoltent autour, alors que des carnivores se faufilent et menacent d’y plonger. L’imaginaire collectif animant la peinture abstraite est désormais une jungle dense. L’amplitude d’autrefois n’est plus qu’un souvenir; allonger le bras dans le vide de l’espace est chose du passé. Mais le mouvement demeure…

La peinture abstraite a vu le jour durant l’ère de la production mécanique et a dû croître rapidement, encerclé d’un monde « taille industrielle ». L’ère de l’automatisation dans laquelle nous vivons, cheminant vers la numérisation et la cybernétique, tient encore une place et nourrit un besoin pour la peinture abstraite.

L’Abstraction Now réunit quatre praticiens montréalais de l’abstrait dont le processus quasi monacal démontre un engagement sans détour pour la préservation d’une méthode à échelle humaine, et une détermination certaine à produire une palette esthétique que seule la peinture peut encore nous offrir.  Il semblerait que discipline et tradition ne soient pas encore des termes en voie d’extinction…

Les résultats de leurs visions et concepts proposent une réalité plus tangible que n’importe quel objet fabriqué, plus substantielle qu’un téléchargement, qu’un mot-clic ou qu’un « tweet ». Aussi réelle qu’une chose puisse l’être, et plus réelle qu’un banal objet courant; chaque œuvre est si unique qu’elle évoque une espèce de dévotion. Mais je vous laisse en juger par vous-même.  Mon opinion sur ce sujet est d’ores et déjà confirmée.

 2017 © ​Maclean

Curatorial Project:

L'Abstraction Now Montréal 2017